Des témoins appelés à comparaître dans le procès Vital Kamerhe

Le procès de Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, et ses deux co-accusés reprend ce lundi 25 mai au Parquet Général de Kinshasa/Gombe.

Plusieurs personnalités, ministres en fonction comme anciens ministres, figurent sur la liste des témoins à comparaître dans l’affaire du programme des 100 jours, qui s’est soldée par l’interpellation de plusieurs patrons d’entreprises du BTP.

Dieudonné Kaluba Dibwa, Avocat de la partie civile, a adressé une citation au Président du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/ Gombe jeudi 21 mai, conformément ex dispositions des articles 74 et 76 du code de la procédure pénale en Rdc.

Me Kaluba veut que les personnes ci-après soient entendues :

°Bitakwira Bihona, ancien ministre du Développement rural 

 °Nicolas Kazadi, coordonnateur principal

°Pascal Katanga Kahinda, chef de division conservateur des titres immobiliers de Ngaliema

°Membres du comité de gestion du programme de 100 jours :

Bilomba Mukumbi Tshikuna Joseph, Banywasize Byamungu, Justin Kamerhe, Daniel Shangalume Allias Massaro,

°Kangudia Mbayi Pierre, ancien ministère du Budget,

°le Gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo,

°Henri Yav Muleng, ancien ministre des Finances,

°Kilangalanga, conservateur des Titres immobiliers,

°Ngunda Muzumbu, comptable principal à la présidence,

°Ntumba John, ministre de la Pormation professionnelle,

°Ngongo Salumu, Dg a.i de la Mp,

°Molendo Sakombi, ministre des Affaires Foncières,

°Soraya Mpiana, belle fille du prévenu Vital Kamerhe.

Le procès d’instruction est prévu lundi 25 mai au Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe

Jacques Kalokola

Lire :  Détournements des fonds publics, la traque jusqu'en provinces!

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.