Covid-19 : les confessions religieuses demandent le dé-confinement des cultes

Une délégation des chefs des confessions religieuses conduite par le Cardinal Fridolin Mgr Ambongo, Archevêque de Kinshasa et Vice-président de la Cenco a été reçue par le Premier ministre Ilunga Ilunkamba ce mardi 19 mai dans son cabinet de travaille sur avenue Lemera à Gombe.

Les prélats sont venus présenter leur plaidoyer d’assouplissement relatif à la mesure d’interdiction momentanée des cultes dans le contexte de lutte contre le Covid-19  au chef du gouvernement.

Ils ont demandé aussi que la révision de la mesure d’un deconfinement progressif des églises.

Plus des funérailles

Cependant, cette délégation a félicité le Gouvernement sur les mesures simplifiant les funérailles et que cette mesure  continue même après la pandémie de Covid-19.

Toujours attentif aux doléances des prélats, le numéro un de l’Exécutif, Ilunga Ilunkamba, n’a pas tardé à rassurer ses visiteurs sur une suite favorable à leurs préoccupations dont il fera part à la prochaine réunion du comité multisectoriel de la riposte contre la pandémie à Coronavirus pour des solutions idoines, a rapporté le porte-parole de cette délégation, l’Abbé Donatien Shole, Secrétaire Général de la Cenco.

Monseigneur Ambongo a été accompagné du Président de l’Eglise Chrétienne du Congo, Ecc, le Révérend André Bokundoa, le Secrétaire Général   de l’Ecc, Eric Senga, ainsi que le Secrétaire Général de la Conférence Episcopale du Congo, Abbé Donatien Shole.

Jacques Kalokola

Lire :  Question orale avec débat du sénateur Jean Bakomito au Premier Ministre sur la gestion du Covid-19

Leave a Reply

Your email address will not be published.