Beni: l’armée appelle à l’apaisement après le kidnapping de 19 personnes à Mabatuntu

 Au moins 19 personnes ont été prises en otage durant la nuit du mardi 24 à ce  mercredi 25 mars, dans le village Mabatuntu, à plus au moins 18 km de la commune rurale d’Oicha en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Selon Philippe Bonane, Président de la Société civile de la place, ces personnes ont été conduites dans la brousse par les ADF lors de leur sinistre passage dans cette partie du territoire, hier mardi. « Oui nous confirmons que 19 de nos compatriotes sont portés disparus depuis hier, les informations en notre possession indiquent que ceux ci ont été pris en otage par les ADF de passage dans cette partie »

Cette structure citoyenne condamne ce nouveau kidnapping des civils et demande aux services compétents de bien assumer leurs responsabilités dans la protection des civils et leurs biens.

Pendant ce temps, l’armée confirme aussi cette information et précise que des éléments ont été déployés dans la zone pour rechercher les traces de l’ennemi et libérer impérativement ces pauvres citoyens.

A cette occasion les FARDC par le biais de leur porte parole des opérations dans la zone, le lieutenant Antonius Mwalushayi, appellent la population toute entière au calme à ne pas céder à la panique car les forces armées sont à la poursuite de l’ennemi et le village est passé sous son contrôle.

Il sied de signaler que ces otages sont pour la plupart responsables des familles.

Azarias Mokonzi/Beni

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.