Enfants de la rue Shegués

Quelles sont les mesures de protection prises en faveur des catégories vulnérables de la population comme les personnes âgées vivant dans les hospices de vieillards et les enfants de la rue, en ce temps de pandémie de Coronavirus Covid-19 ?

La question mérite d’être posée, quand on sait que le gouvernement de la RDC n’a prévu que 1.800.000 dollars américains pour faire face à ce virus qui a déjà emporté…âmes à travers le monde. A Kinshasa, la capitale, où le mal sévit, on dénombre déjà 23 cas et un mort.

Face cette pandémie qui a obligé le Chef de l’État, des mesures préventives prises pour en éviter la propagation rapide, entrainant la fermeture de certains commerces, et de plusieurs activités, les enfants de la rue, vivant déjà en situation de détresse, risquent d’être les premières victimes, si rien n’est fait pour voler à leur secours.

C’est dans ce sens qu’il faut considérer l’appel de madame Emmanuela Zandi qui demande à tous les jeunes dévoués de son réseau qui souhaiteraient donner un coup de main à la riposte au covid-19, en protégeant les jeunes et enfants dans la rue, qui n’ont pas de soutien ni un toit pour s’abriter du covid-19 de se manifester et se joindre à elle pour trouver une solution pour ces enfants.

Emmanuela Zandi

Pour  rappel, le lavage régulier des mains est recommandé, se saluer par les coudes, tousser dans le creux du bras, éviter des accolades, et porter un masque en cas de contamination. Surtout, ne pas céder pas à la panique, car elle tue plus que le Covid-19 lui-même.

Lire :  Ituri : Plusieurs écoles ne fonctionnent pas à Irumu à cause de l’'insécurité

Immaculée Nzuzi