Eteni Longodo

Contrairement à l’annonce faite plus tôt dans la journée par le ministre de la Santé publique, Eteni Longondo, sur les antennes de Top Congo Fm, le cas de coronavirus identifié à Kinshasa, n’est pas un sujet belge, mais bien un congolais de 52 ans, résident en France, qui est arrivé en RDC le 08 mars, en provenance de la France. 

Selon le ministre de la Santé, « à son arrivée, il ne présentait aucun signe de la maladie à Coronavirus. Il a été consulté dans une clinique de la place pour les symptômes ci-après : la fièvre, la toux, et le rhume. Sur la base de ces symptômes et au vu de ces antécédents, c’est-à-dire provenance d’un pays épidémique, nos services ont été alertés et ont procédé à des prélèvements qui se sont avérés positifs au coronavirus Covid 19, Il y a quelques heures. Nos services s’attèlent pour identifier toute personne ayant eu des contacts avec le patient.

En ce moment, le patient est stable, il suit des soins dans une structure sanitaire de la place. Nous tenons à rassurer nos compatriotes à garder le calme, en suivant les mesures d’hygiène suivantes : se laver fréquemment les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique, maintenir une distance d’au-moins un mettre avec les personnes qui toussent ou qui éternuent, éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche.

 En cas de toux ou d’éternuement, il faut se couvrir la bouche avec le pli du coude ou utiliser un mouchoir jetable ».

L’annonce de ce premier cas de coronavirus à Kinshasa a provoqué un vent de panique, des curieux se sont rendus au centre ville, à l’hôtel Belle vie, où le patient est descendu. Sur place un peloton de la police assure la sécurité des lieux, mais sans aucun moyen de protection (pas de masque).

Leave a Reply

Your email address will not be published.