Kananga : 4.550 signatures déjà récoltées pour la dissolution de l’Assemblée provinciale

Le mouvement de masse dénommé « Combattant de l’heure », a lancé il y a de cela une semaine une compagne de récolte de signatures en vue de l’obtention de la dissolution de l’Assemblée provinciale du Kasaï central par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Me Gaston Bushabu, l’un des initiateurs de cette démarche a indiqué lundi 17 février, dans une exclusivité accordée à votre correspondant de Kananga, qu’environ 4550 signatures ont été déjà récoltées par leur mouvement depuis que le lancement de l’opération dans la seule ville de Kananga.

Gaston Bushabu, initiateur de la pétition

Selon lui, la campagne sera menée dans toute la province du Kasaï central, dans tous les cinq territoires avec pour seul souci d’obtenir mordicus la dissolution de l’Assemblée provinciale de cette région.

Les membres du mouvement de masse « Combattants de l’heure » motivent leur initiative par l’incompétence, l’incapacité intellectuelle et linguistique des députés provinciaux de cette province à servir la population, en ayant échoué à leurs missions primordiale et parlementaire, celle de contrôler l’Exécutif provincial et d’autres institutions publiques établies en province.

S’appuyant sur l’article 27 de la constitution de la RDC, les membres de ce mouvement ne jurent que sur l’atteinte de 100.000 signatures, afin de réussir leur mission.

Joseph Mabanza Wakwansampi/Kananga

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.