Crash d’un petit porteur à Goma, au moins 17 morts

Un avion petit porteur de la compagnie privée congolaise Busy Bee s’est écrasé dimanche matin au décollage sur un quartier populaire de Goma, Au Nord-Kivu.

 Il n’y aurait aucun survivant parmi la vingtaine de personnes à bord de l’appareil, d’après un responsable de l’aéroport de Goma, Richard Mangolopa, joint par la presse.

L’avion de type Dornier 228-100 devait assurer la rotation vers Beni et Butembo à 350 km au nord de Goma, selon un membre de la compagnie. Il s’est écrasé sur Birere, l’un des quartiers densément peuplés qui entourent l’aéroport de Goma.

« Il y avait 17 passagers à bord et deux membres d’équipage. Il a décollé vers 9h-9h10 heure locale », a indiqué à l’AFP Héritier Said Mamadou, chargé de la réservation au sein de la compagnie.

Le feu a été maitrisé après le crash, le camion anti-incendie de la mairie et celui de la Monusco sont encore sur place. Des blessés sont évacués et déjà 17 corps sans vie ont été sortis des décombres. Le petit porteur qui assurait une liaison Goma-Beni avait raté son décollage et s’est crashé trois minutes après avoir quitté la piste.

La direction est réunie dans l’attente des résultats d’une enquête technique menée par une équipe sur le terrain.

Busy Bee est une compagnie récente qui dispose de trois appareils pour desservir les zones enclavées de la province du Nord-Kivu de Beni et Butembo, organise des vols réguliers et charter et organise aussi des évacuations médicales dans les zones reculées de l’Est de la RDC.

Les recherches continuent…

Leave a Reply

Your email address will not be published.