Lisanga Bonganga : le grand retour dans Lamuka

Enfant prodigue, l’ancien ministre des Relations avec le Parlement sous Tshibala et ministre ad intérim des Sports et loisirs, Lisanga Bonganga, vient de signer son retour dans sa plateforme d’origine Lamuka.

En effet, c’est devant témoins que celui que l’on pourra considérer comme un enfant repenti a annoncé cette nouvelle à l’espace Faden House de Martin Fayulu ce jeudi 12 septembre 2019 en présence des ténors de cette plateforme, dont Martin Fayulu et Fidèle Babala.

Ce politologue et ancien de l’Université de Kisangani, dit n’avoir jamais fait partie du FCC : « En âme et conscience et en toute responsabilité, j’ai refusé de signer la charte d’adhésion au FCC », s’est-il défendu devant les sociétaires de Lamuka, lui qui a exercé au sein du gouvernement issu de l’accord de la Saint Sylvestre.

Au cours du dîner de presse au Faden House, propriété de Martin Fayulu, ce dernier a déclaré tout haut qu’il a accompli son devoir de citoyen en permettant au pays de connaitre sa première alternance au pouvoir : « Je viens de terminer mon mandat comme membre du gouvernement mis en place à l’issu de l’accord de Saint Sylvestre. Bon nombre d’entre vous étaient opposés à l’option de participer à ce gouvernement, c’est leur droit le plus légitime. Je tiens à rappeler que la mission essentielle et fondamentale du gouvernement auquel j’ai pris part était l’organisation des élections. »

Retour au bercail pour défendre la vérité des urnes

L’ex-ministre a signé, témoin privilégié du déroulement des élections de décembre 2018, n’est pas allé par le dos de la cuillère pour déclarer tout haut que la victoire à la présidentielle était remportée haut la main par le candidat Lamuka, Martin Fayulu Madidi : « ces élections ont eu lieu et ont consacré comme tout le monde le sait, la victoire aux présidentielles de l’honorable Martin Fayulu Madidi candidat de notre mouvement politique. »

Lisanga Bonganga reste fidèle à l’idéal politique de Lamuka, en dépit de sa participation au gouvernement Tshibala : « Nonobstant ma participation du gouvernement, j’ai tenu rester fidèle à notre idéal politique. C’est dans ce cadre qu’en âme et conscience et en toute responsabilité, j’ai refusé de signer la charte d’adhésion au FCC. »

Bon retour au bercail

Comme dans la parabole de la brebis égarée, Fidèle Babala, représentant du présidium de Lamuka, a salué le retour de son camarade Lisanga Bonganga au sein de leur plateforme : « Nous sommes sereins aujourd’hui nous allons bénéficier de l’apport et surtout de l’énergie de notre frère Lisanga pour que le combat soit une fois de plus entretenu de manière certaine. Nous allons accueillir notre frère Lisanga, nous lui souhaitons la bienvenue, bon retour au bercail. »

Des actions à venir

Fidèle Babala a annoncé que sa plateforme Lamuka projette quelques actions d’envergure pour contester l’absence de légalité du gouvernement actuel, dirigé par Sylvestre Ilunga Ilunkamba : « Nous allons faire en sorte qu’avec le programme mis en place au niveau de Lamuka de pouvoir mener des actions pour contester l’absence de légalité de ce gouvernement, et que notre victoire puisse aboutir à des réformes importantes dans notre pays, qui pourraient rassurer les uns et les autres sur notre système électoral. »

Il faut noter que les leaders de Lamuka seront dans la rue le 19 septembre prochain en commémoration des victimes de la marche du 19 septembre 2016.

Jacques Kalokola

Leave a Reply

Your email address will not be published.