FARDC au combat

 Une série d’affrontements opposent depuis mercredi 17 juillet  2019 les Forces armées de la démocratique du Congo, FARDC à un groupe d’assaillants dans la localité de  Djailo, située dans le secteur Walundu Pitsi, dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri.

Des sources proches aussi bien de la société civile que de l’armée  rapportent  que ce sont les assaillants qui avaient ouvert en premier le feu contre un convoi des Fardc en patrouille dans la zone, en provenance du littoral du lac Albert et se dirigeant vers Djiba. 

Des morts et des blessés serraient  enregistrés lors de lourds combats qui sont  partis jusque tard dans la soirée de mercredi et se sont poursuivis ce jeudi 18 juillet dans la matinée à Agu, à environ 6 km de Djiba.

Une information pourtant rejetée par les forces armées de la Rdc. Son porte-parole dans zone, le lieutenant Jules Ngongo Tshikudi, reconnaît cependant la mort d’un des leurs sur le champ martial.

La société civile rapporte quant à elle, outre les douze corps qui gisent par terre dont l’identité est indéterminée, dix éléments Fardc blessés qui seraient internés à l’hôpital Fataki, à plus ou moins 90 km du nord de la ville de Bunia 

Azarias Mokonzi

Lire :  Une école de guerre à Kinshasa

Leave a Reply

Your email address will not be published.