RDC : Des arbres pour rendre les villes plus saines et écologiques

L
e monde se réchauffe progressivement. Les changements climatiques frappent de plein fouet les villes et cités urbaines, avec toutes les perturbations de différents ordres. Pour les scientifiques, il est plus impérieux de penser à des villes et cités durables, où il fait beau vivre. Il faut donc créer des villes plus résilientes et durables. Les forêts et les espaces verts peuvent aider à atteindre cet objectif, également à relever les défis associés à une population urbaine en hausse.

Au cours d’un Forum mondial sur les forêts urbaines, le Sous-Directeur général de l’agence des nations unies pour l’alimentation et l’alimentation, FAO, chargé du Département des forêts a déclarait qu’il « est essentiel et urgent de mettre en place des modèles plus durables de croissance urbaine. Hiroto Mitsugi a ajouté que les villes actuelles et celles à venir se doivent de planifier et de concevoir des espaces verts et des forêts urbaines en mesure de répondre à différents intérêts et besoins, de fournir les services écosystémiques nécessaires en augmentant la société urbaine et en améliorant la continuité entre zones rurales et urbaines ».

Pour arriver à un tel résultat, il est nécessaire d’approuver des solutions pour les forêts urbaines, avec comme objectif, créer des villes plus écologiques et plus saines. Ce qui revient à dire que les hommes doivent arriver à « chérir » les arbres pour changer la nature des villes. C’est ici qu’intervient le rôle de la foresterie urbaine pour un avenir plus écologique, plus sain et plus heureux.

Pourquoi et comment créer des villes plus vertes ?

Selon les écologistes, les arbres peuvent aider à réduire les besoins en air conditionné de 30% et protéger les maisons du vent, s’ils sont placés de manière adéquate autour des bâtiments. Mais un arbre adulte peut surtout absorber jusqu’à 150kg de dioxyde de carbone (CO2) par an et donc contribuer à atténuer les changements climatiques. Les zones vertes peuvent également avoir un effet positif sur la santé et le bien-être des personnes et peuvent aider à créer des sociétés plus cohésives.

Des solutions forestières désormais faire partie intégrante de l’imagination de l’homme. C’est entre autres étendre le couvert forestier dans les villes, utiliser le bon arbre au bon endroit, tout en développant des programmes politiques qui vont promouvoir la création d’espaces verts et de forêts urbaines. Il convient également de surveiller régulièrement l’effet d’îlot thermique dans les villes pour une planification stratégique des forêts urbaines, créer et faire la promotion d’emplois et d’opportunités économiques «vertes».

Les environnementalistes pensent qu’il faut faire la promotion des jardins communautaires, de l’agriculture urbaine et des forêts alimentaires urbaines, en augmentant le nombre de bâtiments écologiques et de forêts verticales et encourager l’installation de toits verts.

En intégrant davantage les solutions forestières dans la planification urbaine, les forêts et les espaces verts peuvent aider à relever un grand nombre de défis. Ils peuvent aider à se débarrasser des polluants nocifs, à réduire le bruit, à améliorer les températures, à atténuer les impacts du changement climatique, à protéger les ressources hydriques, à prévenir l’érosion des sols et les inondations, et ce, tout en fournissant une large gamme de produits et de l’énergie renouvelable. A chacun son arbre à côté de son habitation.

MurLut

Leave a Reply

Your email address will not be published.