Prison centrale de Tshikapa

Le consortium de l’ONG Union Congolaise des organisations des Personnes Vivant avec Sida (UCOPPLUS) et le Réseau des Femmes pour le Développement du Kasaï (RFDK) ont sensibilisé 450 personnes sur le VIH/SIDA et la COVID-19 au sein de la prison centrale de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, lundi 20 mars.

Dans son mot de circonstance, Madame Adèle Kabedi, coordonnatrice de l’ONG UCOPPLUS, a exhorté les prisonniers sur le danger qui existe dans l’utilisation des objets tranchants et le moyen de transmission de cette maladie et le risque que présente le corps d’une personne vivant avec VIH face au COVID-19.

Elle a encouragé les prisonniers à se faire vacciner pour lutter contre la COVID-19 qui tue plus que le SIDA et invite les détenus à se protéger en utilisant le préservatif pour passer à l’acte sexuel.

« Le VIH et COVID-19 ce sont des maladies qui tuent, donc elles sont dangereuses. Dans l’utilisation des objets tranchant, il y a trop de risques, d’où je vous demande de vous faire vacciner pour lutter contre la contamination. Également lors de vos actes sexuels, ayez l’habitude d’utiliser les préservatifs pour vous protéger », a-t-elle déclaré devant les détenus.

Protéger les droits des détenus

Elle a par ailleurs déploré les conditions dans lesquelles vivent ces détenus en prison. Face à cette situation, elle a invité le gouvernement provincial à prendre ses responsabilités, car bien qu’inculpés, détenus ou condamnés, ces derniers sont protégés par les textes légaux.

Pour sa part, Lyly Bilonda Badibanga coordonnatrice du réseau des femmes pour le développement du Kasaï, n’a pas raté l’occasion d’encourager les prisonniers en les dotant de vêtements et de la nourriture.

Lire :  Kasaï : 10 zones de santé dotées de motos et véhicules dans le cadre du Programme multisectoriel de nutrition et santé

Signalons qu’au terme de cette sensibilisation, l’ONG UCOPPLUS a distribué plus de 300 préservatifs à tous les détenus de la prison centrale de Tshikapa. Lire aussi : Tshikapa : 50 OPJ en formation sur la réforme et la redevabilité de la Police

Jadot Doué Lukadi/Tshikapa