Caucus des élus du Nord-Kivu

Dans une déclaration mardi 6 décembre 2022, le caucus des députés nationaux élus du Nord-Kivu condamne le massacre de rebelles du M23 qui a coûté la vie à 272 personnes à Kishishe dans le groupement de Bwito en territoire de Rutshuru.

Selon ces élus du Nord-Kivu, la guerre d’agression que le Rwanda mène contre la République Démocratique du Congo vise à lui déposséder de la partie orientale comprenant les provinces du Kivu et Ituri pour ses riches ressources naturelles et d’asservir toute sa population.

Ils dénoncent haut et fort le plan de balkanisation de la RDC et demandent au peuple Congolais de demeurer soudé face à cette guerre qui vise à lui rendre esclave et condamner à l’errance sur ses propres terres.

Au gouvernement de renforcer les forces armées de la République Démocratique du Congo en moyens humains et matériels dans leur effort de conquérir la partie du territoire de Rutshuru occupée par le Rwanda afin de sauver la population congolaise des mains de ces terroristes, assister les déplacés de guerre et décréter la partie Est de la RDC une zone sinistrée, suspendre la participation à l’organisation internationale de la francophonie pour complicité de la France, mettre sur pied une commission d’enquête pour documenter les actes constitutifs des crimes de guerre, crime contre l’humanité, de génocide et d’agression. Lire aussi: La ministre congolaise de la Justice à la CPI pour réclamer l’ouverture d’une enquête sur le massacre de Kishishe

Lire :  Primature : exit Ilunkamba, voici Sama Lukonde

Amour Imani Christian