Militaires et policiers congolais au front de Kibumba

Pour démontrer la fausseté des informations qui annoncent la prise de la localité de Kibumba par les terroriste rwandais du M23, une délégation de la Police nationale congolaise (PNC) de la province du Nord-Kivu s’est rendue, ce jeudi 17 novembre 2022, à Kibumba, situé à environ 20 Km de la ville de Goma, chef-lieu de la province.

Composée du commissaire provincial en charge de la Police administrative au Nord-Kivu, Christian Kongolo, et du commandant de la Police en ville de Goma, le commissaire supérieur principal Job Alissa, cette délégation s’est rendue sur place à Kibumba afin de rassurer la population.

S’exprimant à la presse, le commissaire provincial en charge de la Police administrative du Nord-Kivu a confirmé que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) confortent leur présence à Kibumba.

« Ici, tous nos éléments FARDC sont là, aucun élément n’a fui. D’ailleurs, je suis en train d’écouter les armes qui crépitent ici. Nous sommes ici avec l’ensemble de l’armée, que la population soit calme et qu’elle puisse avoir confiance en son armée qui fait son travail », a-t-il déclaré.

Il a, par la suite, précisé que des opérations de traque des terroristes M23/RDF se poursuivent dans la région, avant d’indiquer que « Kibumba est sous contrôle des forces armées de la RDC et de la PNC ».

Par ailleurs, la société civile de Nyiragongo confirme que plusieurs positions des terroristes M23/RDF ont été bombardées par des avions et hélicoptères des Forces armées de la République démocratique du Congo.

Lire :  Goma-Covid19 : Rémy Segihobe salue les mesures du président et sollicite des mesures d'accompagnement de la population vulnérable ''