RDC/Ouganda : les opérations conjointes FARDC-UPDF prorogées de deux mois pour la 4è phase

Les opérations conjointes de traque des forces négatives ADF dans la région de Beni-Ituri, en RDC par les armées congolaise FARDC et ougandaise UPDF viennent d’être rallongées de deux mois, à l’issue de de l’évaluation de la 3ème phase, ce vendredi 26 août 2022, à « Fort portal » en Ouganda.

A l’issue de cette bipartite, à laquelle ont pris part les généraux Kayanza et Camille Bombele coordonnateur des opérations conjointes, il a été convenu de la prorogation de ces opérations militaires pour la 4 è phase consécutive. Dans son allocution, le Général-Major des FARDC, Camille Bombele, s’est tout d’abord félicité de l’évolution des opérations « Suja » qui pour lui, ont réduit sensiblement la capacité de nuisance des terroristes ADF/MTM, en dépit de certaines poches de résistance. Il réaffirme ainsi la forte détermination des deux armées pour éradiquer complétement cette insécurité infernale.

Rappelons que c’est depuis le mois d’octobre 2021 que la mutualisation des forces militaires entre la République Démocratique du Congo et l’Ouganda avaient été instaurée, avec comme objectif principal de traquer toutes les forces négatives qui écument la région de Beni-Ituri, dont le plus redoutable ADF. En dépit de cette mutualisation des forces, plusieurs civils continuent à être tués au côté d’énormes pertes matérielles enregistrées dans différents villages. Lire aussi: Ituri : début de la 2è phase des opérations FARDC-UPDF par des bombardements des positions ADF

Venatche Ndaliko/ Beni

Lire :  Covid-19: le gouverneur Bamanisa confirme le premier cas à Nyakunde (Ituri)