Nord-Kivu : la MONUSCO n’a pas fermé sa base de Butembo

Quelques jours après les manifestations anti-MONUSCO vécues dans la ville de Butembo, des rumeurs sur la fermeture de la base de cette mission onusienne dans cette ville du Nord-Kivu ont circulé sur la toile dans la soirée du mercredi 17 août 2022.

D’après la MONUSCO, il s’agit d’une fausse information véhiculée au sein de la communauté par des personnes mal intentionnées et animées par la haine.

Manifestants anti-MOUNUSCO au Nord-Kivu

Dans un communiqué rendu public mercredi 17 août, la porte-parole intérimaire de cette mission en RDC, Khady Lo, a indiqué que des mouvements de certains éléments onusiens vers un autre site n’expliquent pas la fermeture de la base de la MONUSCO.

« Nous ne quittons pas encore Butembo, il s’agit plutôt d’un redéploiement de certains de nos matériels sur un autre site. Nous sommes toujours engagés à apporter notre soutien aux forces de défense et de sécurité à Butembo et partout ailleurs dans le Nord-Kivu », a-t-elle déclaré.

Il sied de rappeler que lors des dernières manifestations anti-MONUSCO à Butembo, plusieurs dégâts humains et matériels avaient été enregistrés, dont 11 civils abattus, 3 éléments de la MONUSCO tués et des installations de la mission saccagées par les manifestants en colère. Lire aussi: Butembo : bye bye MONUSCO, la synergie des associations féminines lance une campagne de port d’étoffes rouges

Venatche Ndaliko/Beni

Lire :  RDC :  Neema Joëlla sambo plaide pour la participation des jeunes dans le programme de l'aménagement des 145 territoires