CENI : Le président Denis Kadima Kazadi à Bukavu via Goma

Pour sa première sortie à l’Est du pays, précisément à Bukavu, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi, a quitté, mercredi 27 avril 2022, Kinshasa la capitale par un vol régulier de la CAA pour la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord Kivu, actuellement sous état de siège. A son arrivée, il a été accueilli au bas de la passerelle par le Vice-gouverneur, le Commissionnaire Divisionnaire Romy Ekuka Lipopo, les membres de la plénière, le SEP ainsi que les agents du Secrétariat exécutif provincial.

Une bonne occasion pour Denis Kadima Kazadi de s’exprimer en ces termes devant un parterre de journalistes : « Je viens prendre un peu la température de nos équipes qui nous ont précédés dans l’hinterland (intérieur du pays), sans compter le Secrétariat exécutif provincial qui est là en permanence. Je suis venu juste avoir quelques informations sur l’évolution du processus d’actualisation de la cartographie opérationnelle et une fois c’est fait, je vais à Bukavu faire le travail similaire. Je dois avouer que c’est ma première sortie, j’étais tout le temps à Kinshasa, j’ai choisi l’Est du pays comme mon point de départ.

Ça doit vous donner un message, c’est que nous accordons beaucoup d’importance à tout ce qui se passe ici et je suis persuadé que la province sera impliquée, personne ne sera laissé de côté. Les assurances sont là, je suis là et je ne suis pas seule ici, j’ai les membres de l’institution qui m’ont déjà précédé et ils sont en train d’aller dans d’autres provinces. Nous sommes éparpillés à travers le pays, travaillant sur cette opération de cartographie, et après ça sera les autres étapes. Donc soyez rassurés que nous travaillons d’arrache-pied pour qu’il y ait les élections en 2023 ».

Lire :  RDC : Le langage des signes incluse au processus électoral par la CENI

Après une pause au salon d’honneur de l’aéroport international de Goma, le président de la CENI s’est entretenu avec quelques notabilités du coin. Ensuite, la délégation a pris la direction du port de Goma, d’où il a emprunté la voie maritime pour entamer la deuxième étape de sa mission qui est la province sœur du Sud-Kivu. Effectivement, la CENI se déploie sur le territoire national pour chercher à accomplir la mission qui est la sienne, d’organiser les élections en 2023. Lire aussi: RDC :  les provinces sous état de siège seront associées aux élections, rassure Denis Kadima

Gel Boumbe

Leave a Reply

Your email address will not be published.