Hydrocarbures : une pénurie de carburants aux portes de la RDC

La République démocratique du Congo, plus précisément la zone ouest qui englobe Kinshasa, est désormais sous la menace d’une pénurie aiguë de carburants dans les jours qui viennent, annoncent une source spécialisée ce mercredi dans la capitale.

Selon cette source, les stocks de couverture en essence sont pratiquement arrivés au point de rupture, et aucun navire pétrolier n’est attendu jusque fin mars au port pétrolier de Ango-Ango, et peut-être même jusqu’au 15 avril prochain.

Tributaire de l’importation pour son approvisionnement en produits pétroliers, la Rdc pourrait être négativement impactée par l’envolée des cours du pétrole sur le marché international, avec des prix qui dépassent déjà les 100 dollars us le baril.

Selon les mêmes sources, à cela s’ajoute une politique pétrolière erratique et non concertée du Gouvernement congolais, qui donne l’impression de naviguer à vue dans ce domaine, en cherchant à imposer une structure des prix de manière arbitraire et populiste aux importateurs. Lire aussi: RDC : Le ministère des Hydrocarbures annonce une nouvelle structure des prix des carburants

Lire :  Kinshasa : Gecoco Mulumba démissionne de ses fonctions de vice-gouverneur