MONUSCO: l’Ukraine rapatrie ses casques bleus déployés en RDC

L’Ukraine a annoncé à l’ONU le rapatriement de ses 250 Casques bleus déployés en République démocratique du Congo, selon l’AFP, qui cite l’Organisation.

« L’ONU a reçu une notification officielle de la décision du gouvernement ukrainien de retirer son contingent militaire, incluant le personnel, les hélicoptères et l’équipement de la mission de maintien de la paix des Nations Unies en République démocratique du Congo » (Monusco), a déclaré un porte-parole du département des Opérations de paix de l’ONU.

Ce « contingent comprend 250 soldats. Nous prenons acte de cette décision et remercions l’Ukraine pour sa solide contribution à la Monusco et aux autres opérations de paix », a ajouté le porte-parole.

Au-delà de ce contingent, l’Ukraine compte en RDCongo six officiers, cinq policiers et sept experts onusiens, a-t-il précisé. L’Ukraine est aussi présente militairement dans d’autres missions de paix de l’ONU dans le monde : 16 militaires au Soudan du Sud, 12 au Mali, 5 à Chypre, 4 à Abyei au Soudan et 3 au Kosovo, selon l’ONU.

Trafic des tenues FARDC en 2014

On se souviendra cependant que le 26 novembre 2014, huit casques bleus de la Monusco, du contingent Ukrainien avaient été appréhendés à l’aéroport de Goma en possession d’un colis de tenues militaires des forces armées de la RDC (FARDC), notamment celles de la Garde Républicaine, selon des sources locales :

« Huit casques bleus ukrainiens ainsi que leurs complices, deux congolais, ont tenté de faire croire au FARDC que le colis en question contenait une ration du Programme alimentaire mondial (PAM- organisme d’aide alimentaire de l’ONU) … (…) Après une vive discussion avec les FARDC l’interprète congolais des soldats de la Monusco a proposé la somme de 5000 dollars aux éléments de la Garde Républicaine, pour qu’il les laisse partir mais sans succès », avait rapporté la même source. Lire aussi: RDC: des casques bleus ukrainiens appréhendés pour trafic d’uniformes à Goma (aa.com.tr)

Casques bleus Ukrainiens appréhendés avec des tenues FARDC en 2014

“Les casques bleus et leurs complices ont été placés dans une fourgonnette des Nations-Unies, avant d’être conduits, sous le chahut de la population, loin de l’aéroport, à l’auditorat militaire de Goma, pour une audition“, précisait une source militaire.

Lire :  RDC : Le Roi Philippe a décoré le caporal Albert Kunyuku de la Force Publique Congolaise

Le lieutenant-colonel Félix Prosper Basse, porte-parole militaire de la Mission onusienne, joint par Anadolu avait reconnu à l’époque que le contingent arrêté est bien ukrainien mais que « seul un élément est concerné ».

« Les autres étaient dans le même véhicule que le principal accusé… » a-t-il déclaré, sans confirmer le nombre de casques bleus appréhendés. Ces tenues se retrouvaient régulièrement entre les mains des forces négatives qui endeuillent l’est de la RDC depuis deux décennies.

AFP/AA.com.tr/ Infocongo.net

Lire aussi: Ituri : la MONUSCO joue les facilitateurs pour la réconciliation entre Hema et Bira

Leave a Reply

Your email address will not be published.