Lancement travaux antiérosifs à Kananga

Le gouverneur intérimaire du Kasaï central, Tharcisse Kabatusuila, a donné le coup d’envoi des travaux de lutte anti érosive du ravin qui menace de couper en deux la localité abattoir.

Cette cérémonie a eu lieu dans le quartier Dikongayi, dans la commune de Lukonga ce jeudi 13 janvier en présence des autorités politico-administratives du Kasaï central venues spécialement participer à cette activité.

Devant la presse locale, le numéro 1 de la province dit avoir assisté au résultat de l’incompréhension de la population de ce coin qui construit anarchiquement.

D’où, il invite la population kanangaise à informer les autorités locales chaque fois où une situation d’une tête d’érosion menace la parcelle, pour qu’on puisse voir ce qu’on peut faire avant que ça ne s’aggrave.

Erosion à Kananga

« Nous assistons maintenant à un résultat d’incompréhension de nos sœurs et frères, on a toujours parlé de construction anarchique, chacun construit de sa manière, et voici le résultat », a – t – il indiqué.

Tharcisse Kabatusuila remercie par ailleurs le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son gouvernement chapeauté par le premier ministre Jean Michel Sam Lukonde pour avoir entendu leur plaidoyer et avoir donné quelque peu de moyens pour arrêter la tête d’érosion qui menace ce quartier et la voie ferrée dans le quartier Dikongayi d’être coupé en deux parties.

Notons ces travaux d’entretien de lutte anti érosive seront exécutés par l’OVD.

 Joseph Mabanza Wakwansampi/Kananga

Lire :  Kinshasa : L’OVD a 3 ans pour réhabiliter 66 Km de voirie

Leave a Reply

Your email address will not be published.