Moise Katumbi

Ensemble pour la République de Moïse Katumbi   refuse de désigner ses délégués à la CENI, indique un communiqué de ce parti signé par son Secrétaire général Dieudonné Bolengetenge.

Ensemble pour la République « a pris acte de l’absence, à cette heure, du consensus, en particulier au niveau des confessions religieuses », affirme le communiqué.

Selon le parti de Katumbi, Ensemble constate qu’au sein de la majorité de l’union sacrée, il constitue avec le G7 et AMK, les groupes parlementaires les plus importants en termes d’importance numérique à l’Assemblée nationale, alors qu’à l’évidence, « certains ont entrepris de confisquer le processus électoral 2023, ce qui passe notamment par le verrouillage de la constitution de la CENI ».

Selon Ensemble, « la nécessité de réformer le processus électoral est très largement reconnue », et il reste « déterminé à défendre par tous les moyens notre bien commun », car, « il est temps de mettre fin à l’absolutisme et à l’autoritarisme dans notre pays ». Lire aussi: Le FCC refuse de déposer la liste de ses représentants à la CENI

Leave a Reply

Your email address will not be published.