Baleinière

Trois jours après le naufrage d’une baleinière survenu lundi sur le fleuve Congo, et qui a causé la mort de 60 passagers et de près de 250 disparus, aucune réaction officielle, encore moins un bilan officiel n’a été enregistré de la part des autorités nationales à Kinshasa.                      

Pour rappel, une baleinière venant de Kinshasa et faisant route pour la province de l’Equateur avec près de 700 passagers à bord, a fait naufrage dans la nuit de dimanche à lundi sur le fleuve Congo, dans la province de Mai-Ndombe, à hauteur de l’agglomération dite Longola Ekoti.

Selon les dernières informations parvenues mercredi à Kinshasa, une trentaine des corps ont pu être enterrés sur les lieux du drame grâce à la participation des populations locales, qui déplorent cependant la non-prise en charge des rescapés du drame, au moins 300, et provenant pour la plupart de Kinshasa, sans moyens de regagner leur lieu d’origine. lire aussi: Nouveau naufrage sur le fleuve Congo: 60 morts

Lire :  Naufrage à Kisangani: une dizaine de corps repêchés, environ 80 disparus

Leave a Reply

Your email address will not be published.