XVIIème Conférence des Chefs et de Gouvernement de la CEEAC axée sur la réforme institutionnelle sous-régionale

La réforme insititutionnelle sous-régionale était au centre de la XVIIème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), qui s’est tenue le 30 juillet 2020 par visioconférence.

Cette session était consacrée essentiellement à la réforme institutionnelle sous régionale, vise à améliorer l’efficacité et l’efficience de la CEEAC dans le but d’en faire une Communauté économique régionale viable et forte, dotée d’un exécutif à l’architecture rénovée.

Au cours de ces assises, les Chefs d’État et de Gouvernement avaient examiné et validé le rapport des travaux du conseil des ministres des États parties et procédé à la désignation des nouveaux responsables de la Commission, notamment le Président, le Vice-président et les cinq commissaires.

La RDC a pu obtenir le poste de commissaire à la promotion du Genre, Développement humain et social de la Commission de la CEEAC. Dans le cadre de la présidence tournante, la prochaine présidence de la CEEAC a été attribuée à la République Démocratique du Congo.

D’ores et déjà, le président Félix Tshisekedi demande au Gouvernement de prendre toutes les dispositions pour payer les cotisations auprès des organisations internationales, en particulier l’ONU, l’Union Africaine et la CEEAC.

Papy Roger Aezema/Beni

Lire :  Félix Tshisekedi élu Premier vice-président de l’Union Africaine

Réagissez à l'article

Your email address will not be published.