Une épidémie tue les animaux domestiques dans le Kwango

Les députés nationaux élus du Kwango ont exigé mardi 10 décembre, une intervention urgente du gouvernement central par rapport à l’épidémie non encore identifiée qui décime plusieurs animaux domestiques.  

Dans une déclaration lue devant la presse par le député Pasy Zapamba, ces élus estiment que cette épidémie risque de plonger la province dans une situation sociale et économique misérable.

« Ça fait trois mois que cette épidémie persiste.  Toutes nos bêtes sont exterminées. La population est enclavée. Elle n’a pas la possibilité de déplacer les animaux qui ne sont pas atteints, ni de les consommer », a-t-il soutenu.

Ces élus de Kwango demandent au gouvernement d’intervenir de toute urgence car le territoire de Feshi alimente non seulement toute la province de Kwango en viande, mais nourrit aussi la ville de Kinshasa.

« Nous lançons un appel pressent au gouvernement central. Notre pays connait un problème de sécurité alimentaire. Les conséquences seront néfastes pour les opérateurs économiques qui vont perdre beaucoup d’argents », a – t il prévenu.

Ces Députés nationaux, élus de Kwango soutiennent que le territoire de Feshi alimente en viande, non seulement la province de Kwango, mais également la ville de kinshasa.

Lire :  RDC : Deux morts et 24 cas enregistrés, l’épidémie de peste bubonique frappe l’Ituri